L’école de la passion créative

image en-tête blog

Simon Ernould, Pier Le Chapelain et Baptiste Quibel (e-artsup promo 2017) remportent le prix du public lors de la 1ère édition des Creative Awards by Saxoprint

Simon Ernould, Pier Le Chapelain et Baptiste Quibel (e-artsup promo 2017) ont gagné le prix du public lors de la 1ère édition du « Creative Awards by Saxoprint », un concours de création d'affiches pour WWF France en marge de la grande conférence Paris Climat 2015 qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre 2015. Une belle performance pour ces étudiants en 3e année au campus de Nantes puisque plus de 800 affiches étaient en compétition ! Leur création sera diffusée en affiche classique, dans la presse mais aussi lors du Cannes Lions Festival 2015, le festival international de la publicité qui se déroulera du 21 au 27 juin 2015. Heureux d'avoir autant plu aux votants (et de remporter au passage une coquette somme de 2 000 euros à se partager avec ses deux coéquipiers), Pier revient sur la genèse de l'affiche récompensée.

concours_creative_awards_wwf_france_e-artsup_nantes_etudiants_affiche_prix_public_2015_challenge_creation_competition_01.jpg
Comment vous êtes-vous retrouvés à travailler sur ce projet ?
C'était lors d'un workshop organisé par l'école. Nous avions reçu le brief de WWF le lundi et, pendant une semaine, nous avons dû trouver notre idée, la développer et la réaliser. Selon le brief, l'affiche devait porter sur le réchauffement climatique et viser un public plutôt jeune - les 18-25 ans - afin d'être ensuite utilisée au cœur d'une campagne d'affichage diffusée lors de Paris Climat 2015. C'était le premier concours d'une telle envergure auquel nous participions.

Comment l'idée de votre affiche vous est venue ?
En fait, on a beaucoup réfléchi pendant deux-trois jours avant de changer complétement d'idée à la fin. Au départ, notre intention était de symboliser la trace de l'homme qui « efface les choses » : nous étions alors partis sur des idées autour d'une gomme. Finalement, nous avons voulu simplifier au maximum notre création et c'est comme ça que nous avons pensé à un animal partiellement effacé. On se doute que c'est l'homme qui est derrière tout ça. On a voulu aussi utiliser une technique de dessin traditionnelle pour rappeler le côté éphémère et faire un clin d'œil à ces techniques en voie de disparition - un peu comme certaines espèces animales - avec l'avènement du tout numérique.

Comment s'est organisé le travail au sein du trio ?
Nous nous sommes répartis le travail tout le long de la semaine : chacun amenait sa touche et ses idées. Ce genre de projet en groupe est toujours très intéressant, surtout quand le temps est limité, car cela permet de partager des avis divergents et de faire quelque chose de « frais » !


concours_creative_awards_wwf_france_e-artsup_nantes_etudiants_affiche_prix_public_2015_challenge_creation_competition_02.jpgNicolas Becqueret, le directeur d'e-artsup était venu représenter les étudiants lors de la remise des prix